THE LADY ANNE

N° de Voile
D 10
Gréement
15m JI aurique
Architecte
William Fife III
Constructeur
W. Fife & son
Concept
1912
Lancement
1912
Certificats de jauge

Le Lady Anne a été construit pour George Coats de Glasgow.

« Mon père Patrick Naven était propriétaire du Lady Anne quand je suis né en 1959. J'avais neuf jours quand je suis monté à bord pour vivre dans la maison familiale avec mes sœurs. Nous étions basés dans le sud de l'Angleterre et avons traversé deux fois l'Atlantique pour naviguer dans les Caraïbes, nous avons également navigué vers les îles Canaries et l'Irlande. Malheureusement, mon père a vendu The Lady Anne au milieu des années 60 car il ne pouvait pas se permettre l'entretien continu à l'époque. Notre famille a vécu de nombreuses aventures formidables au fil des ans en naviguant sur ce yacht et tant de souvenirs que nous chérirons toujours » Carol McBeth

«En 1968, Lady Anne (sans le« The »à l'époque), les propriétaires Tom et Lynne Bullock, étaient gréés en ketch, lorsque les frères Nick et Peter Varlow ont fait équipe pour eux lors d'un voyage de juillet à septembre de sa base de Poole aux Canaries. Nous avons prouvé son pedigree en remportant la régate Puerto de La Luz – Jandia, août 1968. » Pierre Varlow

Restaurée par Fairlie Restorations en 1999. C'est l'un des quatre derniers 15 mètres restants, les autres étant Tuiga, Hispania et Mariska, et elle court depuis dans la flotte classique de la Méditerranée. Elle a reçue en 1999 une gaine en fibre de carbone dans son mât supérieur, ce qui est devenu un sujet de débat pour ceux qui pensent qu'il ne devrait pas y avoir de matériaux modernes utilisés dans la construction de ces yachts "classiques".
En 2011, un nouveau mât de hune sans fibre de carbone a été placé.

1.jpg
4.jpg
2.jpg
5.jpg
3.jpg
6.jpg