• Black Facebook Icon

© 2019 Afyt - crédits photos

PRIX AFYT 2016

Gilles Martin-Raget

Côté voile, Gilles a navigué pendant dix ans à temps plein, d'abord en Méditerranée, plutôt à bord de grands bateaux, en course, en convoyage ou en croisière, ce qui lui a éventuellement permis d'avoir le niveau requis pour être enrôlé dans une campagne pour la Coupe de l'America en 1983, à bord de France III, à Newport, avec Bruno Troublé comme skipper.

L’équipe fut éliminée assez tôt mais Gilles a eu l'occasion de rester à Newport afin de couvrir la finale pour plusieurs magazines, et coup de chance, ce fut la victoire historique du voilier Australia II qui mit un terme à 132 ans de domination américaine. Il a par la suite pu naviguer dans une autre campagne écourtée avec le voilier Challenge France à Fremantle en Australie en 1986-87, et c'est là qu’il a définitivement opté pour le métier de journaliste nautique et de photographe de mer.

L'America's Cup étant non seulement un fantastique sujet journalistique et photo mais aussi une addiction très sévère, Gilles a eu la chance de couvrir depuis chaque édition, travaillant soit pour des media, soit pour des équipes concurrentes, déménageant femme et enfants tous les trois ans pour vivre sur place en Australie, Californie, Nouvelle Zélande, Espagne pour finalement rejoindre l'équipe Oracle Racing en 2004, vivre de l'intérieur l'épopée puis la victoire du trimaran géant en 2009, et devenir par la suite  photographe officiel de l'épreuve 2013 à San Francisco.

Entre temps Il a eu l'occasion de contribuer régulièrement aux plus grands magazines de voiles (notamment et surtout Voiles et Voiliers), d'écrire ou d'illustrer de nombreux livres non seulement sur la voile mais aussi sur Marseille ou la Provence, d'être photographe officiel de plusieurs navigateurs ou équipes de voile, ce qui signifie beaucoup de voyage partout dans le monde pour photographier - ou naviguer ! - à bord des bateaux les plus incroyables et découvrir les destinations maritimes les plus spectaculaires. « Oui, c'est un boulot génial ! » dit-il…

 

Le résultat de tout cela est une énorme photothèque - qui est désormais entièrement numérisée - et qui est régulièrement sollicitée par les media,  agences de publicité, éditeurs ou  entreprises. La distribution est assurée en direct pour la France ou par le biais de plusieurs agences spécialisées à l'étranger. Nous avons, avec plusieurs confrères, également créé le groupe de photographes de mer Sea & Co qui met quelques moyens de distribution en commun et permet des remplacements quand les planning de nos clients s'entrechoquent.

« Le problème, quand on naît en Provence, c'est que cela finit toujours par vous rattraper. Photographier ses merveilleux paysages très variés, l'expression contemporaine de ses traditions ou son fameux art de vivre qu'il s'agisse de gastronomie, de décoration ou d'architecture n'est pas un travail, c'est un pur plaisir.

La seule ville de Marseille ou nous avons la chance de vivre depuis 1983 est à elle seule un formidable sujet photo, sans parler du tout proche parc national des Calanques distant d'à peine vingt minutes de la maison. C'est aussi une part importante de notre photothèque et le coeur de l'activité de l'Image en Provence, la galerie que nous avons ouvert sur le Vieux Port en 2003. C'est là que sont installés nos bureaux et la photothèque numérisée, c'est là que public peut acquérir nos tirages de qualité, nos livres, calendriers, agendas et aussi bénéficier un service d'encadrement personalisé.

Et maintenant que les images se mettent à bouger, s'ouvre le chapitre de la video, une évolution naturelle permise par l'évolution des techniques, la demande du public et celle de nos clients. Une évolution pleine de promesses et qui s'accompagne d'une forte specificité : c'est un travail d'équipe, et c'est une bonne nouvelle ! »

Après travaillé seul pendant vingt ans, Gilles a pris un assistant, puis deux, puis est arrivé en 2002 le désormais célèbre Guilain "G1" Grenier qui ne s'est toujours pas décidé à aller voir ailleurs !... 

Les images qui bougent, c'est surtout lui, et éventuellement les plus fortes images des catamarans volants de l'America's Cup 2013 à San Francisco aussi puisqu'il était photographe officiel du vainqueur Oracle Team USA. « Disons que dans la maison on ne sait plus trop qui est l'assistant de qui !… » dit Gilles en souriant.

  • Facebook - Grey Circle